Conférence Episcopale Régionale de l'Afrique de l'Ouest Francophone

Photos
Quotidien

Reportage N°4 du 06 février 2OO3

Poursuite des travaux à samaya.

Poursuivant les travaux de leur Xvème Assemblée Générale au Grand Séminaire St Augustin à Samaya, les membres de la Conférence Épiscopale Régionale de l'Afrique de l'Ouest ont abordé jeudi les thèmes de la collégialité et de la synodalité, grâce à un exposé du Secrétaire Général, l'Abbé Barthélemy ADOUKONOU qui a tenté une ré lecture africaine du Motu Proprio Apostolos Suos, publié en 1998 par le Pape Jean Paul II sur la nature théologique et juridique des Conférences Épiscopales. Les Évêques ont également discuté de la réforme des statuts de leur Conférence et de sa fusion avec la Conférence sœur anglophone.

Mercredi après avoir écouté les rapports d'activités des principales institutions de la CERAO telle que l'Université Catholique et son extension en différentes unités dans les 11 pays de l'Afrique de l'Ouest, les Évêques ont reçu un message de l'Union des religieux, Religieuses et Consacrés de l'Afrique de l'Ouest En effet, les Supérieurs majeurs de cette association ont tenu du 2 au 5 février à Bamako, leur assemblée Générale qui a été précédée d'un forum sur la vie Consacrée, notamment sur la spiritualité de la communion, avec plus de 250 participants.

Dans leur message, le forum et l'Assemblée Générale des Supérieurs majeurs, réaffirment qu'ils veulent, au sein des Églises particulières, manifester l'Amour du Christ, et œuvrer à la croissance d'une Église-Famille qui manifeste toujours plus, le don de la communion entre tous ses membres. Les religieux, religieuses et personnes consacrées qui déclarent vouloir participer à l'éclosion d'une société nouvelle, bâtie sur les valeurs évangéliques et en particulier sur la charité, expriment leur particulière sympathie à l'endroit des Pasteurs de la Côte d'Ivoire, durement meurtrie par les événements qui depuis le 19 septembre dernier, ne cessent de les inquiéter. Ils ont également adressé un message aux consacrés de ce même pays pour leur dire leur solidarité et leur proposer dans la mesure de leurs moyens, les secours dont ils auraient besoin.

Justement la situation préoccupante de la Côte d'Ivoire, les événements récurrents de violence au Nigeria et le conflit en République Démocratique du Congo (RDC) ont fait l'objet, mercredi soir d'un long débat et échange d'information. La cinquantaine d'Évêques qui participent à ces assises ont décidé d'un certain nombre d'initiatives pour aider à une solution de la crise ivoirienne. Ces initiatives seront précisées avant la clôture de l'Assemblée dimanche prochain.

De Bamako au Mali
Joseph Ballong Wen Mewuda
Radio Vatican.