Conférence Episcopale Régionale de l'Afrique de l'Ouest Francophone

Photos
15ème ASSEMBLEE GENERALE DE LA CERAO

15ème Assemblée Plénière de la Conférence Épiscopale Régionale de l'Afrique de l'Ouest
Bamako , 3 - 9 février 2003

Communiqué de presse

La 15ème Assemblée Plénière de la Conférence Épiscopale Régionale de l'Afrique de l'Ouest (CERAO) s'est tenue à Bamako (Mali) du 03 au 09 février 2003.

Elle a rassemblé, dans un esprit de collégialité ecclésiale 1 Cardinal, 52 Archevêques et Evêques des 11 pays qui composent la CERAO (Bénin, Burkina Faso, Cap-vert, Côte d'Ivoire, Guinée, Guinée Bissau, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Togo), deux Archevêques de la Conférence Régionale Anglophone (AECAWA) et le Président du Symposium des Conférences Episcopales d'Afrique et de Madagascar (SCEAM). La présence " effective et affective " de ces derniers exprime la communion ecclésiale continentale qui lie collégialement tous les Pasteurs à la même et unique mission du Christ.

La cérémonie d'ouverture solennelle des travaux a eu pour cadre le Palais des Congrès de Bamako. Elle fut présidée par Monsieur le Premier Ministre Ahmed Ag HAMANI qui dans son discours inaugural, a confirmé les relations fraternelles entre les communautés chrétiennes et musulmanes du Mali et a reconnu le rôle important joué par l'église Catholique malienne. Mgr Jean ZERBO est intervenu pour souhaité la bienvenue à ses confrères.

Mgr Robert SARAH, Secrétaire de la Congrégation pour l'Evangélisation des Peuples au Vatican, a rappelé les défis du troisième millénaire : la sainteté de l'Eglise et de ses membres, l'évangélisation dans la co-responsabilité avec " de nouvelles énergies " et enfin le rétablissement de la paix et de la dignité de la personne humaine. Ces défis ont trouvé écho dans le thème choisi par les participants : " Planifions la sainteté ici et maintenant en Afrique ".

Le Nonce Apostolique, Mgr Giuseppe PINTO a transmis à la CERAO les encouragements cordiaux de sa Sainteté le Pape Jean Paul II, pour la tenue de ces assises présidées par Mgr Théodore Adrien SARR, Archevêque de Dakar. Mgr Laurent MONSENGWO a pour sa part délivré un message de soutien du SCEAM.

L'écoute des Eglises particulières est toujours un temps privilégié dans nos assises. L'évaluation du plan d'action que la CERAO s'est fixé à la précédente Assemblée de Conakry en février 2000 en a donné l'occasion. Tous les pasteurs ont suivi les efforts entrepris dans chaque Eglise pour traduire dans les faits le projet commun, à savoir l'édification de l'Eglise famille de Dieu.

Nous nous réjouissons d'avoir échangé sur nos réalisations communes devenues aujourd'hui des institutions bien établies, spécialement celle de l'Université Catholique de l'Afrique de l'Ouest. Cette université de la famille CERAO sera un vaste espace de formation et d'éducation au service de notre sous région et de l'Afrique.

Le projet d'unification des Conférences Episcopales francophones, anglophones et lusophones a retenu notre attention. La présence au sein de notre Assemblée de deux représentants de l'AECAWA est déjà un signe des liens qui unissent tous les fils et les filles de l'unique famille de Dieu qui est en Afrique.

Notre Assemblée a pris un temps de réflexion sur le mystère de l'Eglise famille de Dieu se manifestant sous les couleurs de nos divers peuples.

Elle a ensuite jeté un regard sur le monde qui nous entoure, nous domine et nous façonne ; notre Afrique dans le processus de la mondialisation. En même temps qu'elle constitue une chance, la mondialisation représente également une menace pour nos cultures et surtout pour notre foi.

Nous avons été invités à appliquer l'esprit et les méthodes de la planification moderne à la pastorale de l'Eglise et à placer notre programmation sous le signe de la sainteté. " Vous donc, vous serez saints, parce que moi, le Seigneur votre Dieu, je suis saint. " (Lv 19,1).

Notre souci est de préparer nos communautés à affronter ces défis qui se présentent aujourd'hui aux Chrétiens et à tous les croyants de l'Afrique du 3ème millénaire.

Notre continent est et demeure encore le lieu et le cadre de conflits et de guerres. Nous avons été vivement interpellés par les témoignages des Évêques du Nigeria, du Congo Démocratique et de la Côte d'Ivoire où sévit une crise socio-politique sans précédent. Ces souffrances et ces cris de douleurs ne nous ont pas laissés indifférents. Nous avons prié pour nos frères et sœurs qui vivent ces situations dramatiques et nous nous sommes interrogés sur les actions préventives que l'Eglise pourrait mener en vue de d'arrêter ces conflits armés et créer les conditions de pardon et de réconciliation.

Nous avons décidé d'adresser à la fin de nos présentes assises un message à nos frères et sœurs de Côte d'Ivoire en attendant de pouvoir entreprendre des démarches appropriées au niveau sous régional et international pour apporter notre contribution à l'instauration de la paix et de la concorde dans ce pays qui nous tient tous à cœur.


Enfin l'Assemblée a procédé au renouvellement de ses structures dirigeantes. Ont été élus :

- Président : Mgr Théodore Adrien SARR, Archevêque de Dakar ;
- 1er Vice Président : Mgr Jean Marie COMPAORE, Archevêque de Ouagadougou,
- 2ème Vice Président : Mgr Jean ZERBO, Archevêque de Bamako.


A la fin de cette XV ème Assemblée de la CERAO en terre africaine du Mali, il nous plaît d'exprimer notre gratitude à tout le peuple malien, à ses premiers responsables politiques, en particulier à Monsieur le Président de la République M. Amadou Toumani TOURE, à Monsieur le Premier Ministre et à Monsieur le Président de l'Assemblée Nationale.

Notre reconnaissance va également à Mgr Robert SARAH, Secrétaire de la Congrégation pour l'Évangélisation des Peuples, à Mgr PINTO, Nonce Apostolique, à Mgr Laurent MONSENGWO, Président du SCEAM et aux Évêques de la Conférence Épiscopale Régionale sœur de l'AECAWA, Mgr John ONAIYEKAN, Archevêque d'Abuja (Nigeria) et Mgr Peter SARPONG, Archevêque de Kumasi (Ghana).

Nous réitérons nos remerciements à la Conférence Épiscopale du Mali qui n'a ménagé aucun effort pour le bon déroulement de cette 15ème Assemblée ; à l'Archidiocèse de Bamako et à son Pasteur Mgr Jean ZERBO, à toute la communauté chrétienne du Mali et à tout le peuple malien.

Nos remerciements vont à nos généreux bienfaiteurs et au Recteur du Grand Séminaire St-Augustin de Samaya qui nous a offert une hospitalité bien africaine.

Enfin, une mention spéciale doit être faite à tous les membres du comité d'organisation, prêtres, religieux, religieuses, séminaristes, laïcs, qui se sont mobilisés pour nous rendre le séjour agréable.

Nous prions le Dieu Très Saint de faire descendre sur tous ses abondantes bénédictions.


Fait à Bamako le 09/02/2003
Vos Pères, Archevêques et Evêques de la CERAO.