Conférence Episcopale Régionale de l'Afrique de l'Ouest Francophone

Photos
Quotidien

CONFERENCE DE PRESSE
"Planifions la sainteté, ici, maintenant en Afrique"


Face aux grands défis de notre temps (la mondialisation et les nouvelles réalités socio-économiques) il faut une nouvelle attitude de pensée et de comportement pour les chrétiens, cela passe par une planification de la sainteté en vue de nous rapprocher de Dieu et de vivre plus fraternellement, plus humainement.

La XVème Assemblée Générale de la Conférence Régionale de l'Afrique de l'Ouest entend oeuvrer dans ce sens. Et c'est pour mieux partager cette vision qu'une conférence de presse a eu lieu au Centre Djoliba le lundi 3 février. Il s'agit en fait d'apporter un éclairage sur la rencontre des évêques de l'Afrique de l'ouest. Cette rencontre qui se déroulera du 3 au 9 février 2003 à Bamako est connue sous le nom de Conférence Episcopale Régionale de l'Afrique de l'Ouest (CERAO) dont les structures sont les suivantes : une Assemblée Générale se réunissant tous les trois ans, un Conseil Permanent et en fin des Commission et des Secrétariats.

Le conférencier, Mgr Jean Gabriel Diarra, Président de la Conférence Episcopale du Mali a donné des précision sur le sens de la dite Conférence notamment dans sa variation malienne de cette année.
"La Conférence Episcopale Régionale de l'Afrique de l'Ouest est la réunion de l'ensemble des Conférences Nationales des évêques dans l'espace francophone". Son "Assemblée rassemble tous les évêques et Archevêques de la sous-regions. Tandis que le conseil de présidence est constitué du président, de deux vice-présidents et du secrétaire permanent. Les conseil permanent quant à lui réunit tous les présidents de conférence ces archevêques et les présidents de commissions. Ces derniers réunissent leurs membres au moins une fois par an pour travailler les questions qui sont de l'ordre de la mission des évêques et donc de l'Eglise.
Près de 70 cardinaux, archevêques et évêques des experts, de l'Afrique de l'ouest ainsi que des représentants des plus hautes autorités du Vatican seront au rendez-vous de Bamako pour échanger, dialoguer, réfléchir au sujet de certains thèmes dont le principal est programmation de la sainteté.
"Au cours de cette assemblée, le thème global est pastorale et sainteté
".

C'est bien là un défi. la sainteté ici ne doit pas être prise au sens définitif. C'est la soumission filiale, l'appartenance à Dieu qui donne une opportunité à l'homme. Il est surtout question de se réaliser conformément au plan divin.

Le thème de cette XIe assemblée générale est explicite. Il est placé dans un cadre africain. "Planifions la sainteté, ici, maintenant en Afrique" Il faut que l'Eglise d'Afrique à travers ses communautés catholiques, les diocèses les paroisses les petites communautés de village s'organisent se structurent et planifient ses activités. La liturgie, l'action sociale, l'évangélisation, la catéchèse, la santé, l'école doivent tous viser à nous rapprocher de Dieu."

Ainsi à travers ce thème ce sont plusieurs défis qui seront relevés : démocratie, Sida, éducation. le combat des évêques est inséparable de celui des autres africains pour une vie de paix et de fraternité pour une vie de famille heureuse. Comme il a été dit et explicité par le conférencier "nous cheminons les uns par les autres". Les humains en marche vers la divinité doivent s'entraider, se supportera. Car, tout homme est la réunion du bien et du mal. il s'agit de faire en sorte que le bien progressivement triomphe du mal. Dans l'état actuel des choses sans la foi et la solidarité l'individu devient la croix facile des démons des forces du mal.

La XVe assemblée générale de la CERAO est porteuse d'espoir pour les africains, les maliens en particulier. Grâce au soutien et aux efforts conjugués de tous, elle atteindra son objectif majeur : rendre l'homme plus humain plus proche de Dieu.

Adama Coulibaly
Association des Journalistes Catholiques du Mali (AJCM)


Le Centre Djoliba, a accueilli la conférence de presse.


Mgr Jean Gabriel Diarra, Président de la Conférence Episcopale Malienne a animé la conférence de presse.